Logo pays en France
Accueil . Pays . Villes & Villages . Culture & Tourisme . Ecrivez-nous
Hébergement . Séminaires & Réceptions . Immobilier - Restauration

Réservez votre hôtel dans le monde entier

Accueil > Pays > Landes (côté océan) > Villes & Villages Aller carte landes océan
Saint Vincent de Paul
Bienvenue . Sortir . Pratique . Culture & Tourisme
40990 St-Vincent-de-Paul
Landes

Landes Côté Océan
Logo Saint-Vincent-de-Paul
Culture & Tourisme
  Présentation
"Monsieur Vincent"

Histoire de "Monsieur Vincent", un prêtre humaniste

Photo du chêne de Saint VincentVincent de Paul est donc né dans ce petit village (qui s'appelait alors Pouy) des Landes le 24 avril 1581, d'une famille de paysans très modestes. Dans sa jeunesse, il participait aux travaux en gardant les cochons, à l'ombre d'un chêne que l'on peut toujours apercevoir aujourd'hui.

Il décide assez jeune de devenir prêtre, par conviction, certes, mais aussi, à ce moment, pour échapper à une condition de vie très pauvre. Il entame donc des études dans la ville voisine de Dax, qu'il poursuit à Toulouse à 16 ans. En 1600, à 19 ans, il est ordonné prêtre et officie dans de petites paroisses.

En 1605, alors qu'il se rendait à Narbonne en navire depuis Marseille, il aurait été capturé par des pirates tunisiens. Il s'agit là d'un passage de sa vie un peu mystérieux et quelquefois mis en doute...
La salle à manger de la Ranquine Photo du berceau de Saint Vincent
L'intérieur de la "Ranquines", maison natale de Vincent de Paul
Après cet épisode, il passera quelques temps à Rome, pour revenir en France vers 1608 avec dans sa valise de bonnes recommandations du saint siège. Il rencontrera alors le roi Henri IV et fera partie de sa cours pendant deux ans, devenant même l'aumonier de la reine Margot. Après ce court passage, il resta proche de Paris en officiant à Clichy. Une puissante famille, parmi les plus fortunés de France, les "de Gondi", lui demande alors de devenir percepteur. Vincent de Paul accepte. Il tisse des liens très forts avec cette famille qui le soutiendra ensuite toute sa vie dans sa croisade contre la pauvreté et l'exclusion.
Buste de Saint VincentC'est en 1617, à 36 ans, que bascule sa vie. Appelé au chevet d'un homme très pauvre qui se meurt pour une ultime confession, il est bouleversé par cette expérience.
Il renonce à ses richesses personnelles et adopte une attitude d'humilité qu'il conservera toute sa vie.
Il prend conscience de l'extrême dénuement dans lequel vit une grande partie de la population du pays. Mais il comprend également que l'aide qu'il veut apporter se doit d'être organisée pour être efficace à grande échelle.
Cette même année, il s'occupera d'une nouvelle paroisse très défavorisée aux alentours de Lyon et crééra sa première Confrérie de la Charité.
Deux années plus tard, nommé aumonier des galères, il apporte son écoute et son aide à ces pauvres bougres traités des pires façons et à peine considérés comme des êtres humains.
En 1625, il fonde dans la chapelle Saint Lazare à Paris la Congrégation de la Mission, dont le but est de réevangéliser les campagnes. Les prêtres adhérants sont appelés "Lazaristes".

Photo d'une statue de Saint VincentIl continue inlassablement ses efforts et fonde deux nouvelles confréries : la compagnie des Filles de la Charité et celle des Dames de la Charité. Avec ces différentes organisations, il s'occupe de tous les exclus de la société : enfants des rues, malades, condamnés, enfants abandonnés...
Il donne de sa personne et il est souvent aux premiers postes pour distribuer la nourriture, écouter et réconforter. En 1639, il est sur les champs de bataille de Lorraine pour organiser et porter secours aux blessés et mourrants.
En même temps, Vincent de Paul à conservé ses contacts à la cour du roi, qui lui permettent de financer ses actions. Il fut d'ailleurs le confesseur du roi Louis XIII lors de ses derniers instants.
Cette proximité avec les hauts dirigeants du pays lui permet de plaider la cause de la paix auprès des puissants, notamment Richelieu, Mazarin,...

Malgrè son âge, il continue son action et s'emploie à minimiser les conséquences des guerres qui ravagent la France. Il interviendra en Picardie, en Champagne,... et crééra des Fondations l'étranger : Alger, Madagascar, Pologne,...

Il crée également la Fondation de l'Hopital du Saint Nom de Jésus à Paris en 1654.

Saint Vincent, "Monsieur Vincent" comme l'appelaient ses contemporains, soulignant ainsi sa gentillesse et son humilité, meurt le 27 septembre 1660 à Paris.

Il sera canonisé 77 ans plus tard, en 1737.



  Accueil . Contactez-Nous www.paysenfrance.com 
Sélection : Hébergements - Restauration - Séminaires & réceptions - Menu : Les pays - Villes & villages - Culture & tourisme
Partenaire :
Artiste peintre Francette Berger-Cardi/Cours de peinture/Aquarelles/Dessins
Partenaire :
Chatterie Som de Kismayou - Elevage familial de Somalis et Abyssins.
Partenaire :
photothèque numérique – Vente de droits à l'image professionnels et particuliers – Images d'œuvres d'artistes peintres et sculpteurs – Photographies de la nature – Photos numériques de lieux de tourisme – Photo de villes et lieux touristiques – Vente photos aux professionnels du graphisme de l’édition et de l’imprimerie
     
© 2004-2014 - Akawi - Pays en France - Guide du tourisme et de l'hébergement
Tous droits de reproduction réservés

Photos et textes non contractuels - Les informations données dans ce site le sont à titre indicatif et n'engagent en aucun cas notre responsabilité
Mentions légales : S.A.R.L AKAWI - RC Dax 488 838202 00015 - Tél.: +33 631 940 365
Partenaire :